Jan De Nul Group gagne deux DPC Innovation Awards

Jan De Nul Group gagne deux DPC Innovation Awards, un premier pour la Conception de Projets en eau libre et un deuxième pour la Conception de Projets en dragage dans l’arrière-pays.

Les trophées “Dredging & Port Construction Innovation Awards 2016” sont parmi les trophées de l’industrie les plus prestigieux. L’événement est organisé par la revue la plus importante de l’industrie, IHS Dredging & Port Construction et introduit un nouveau type de trophée dans la communauté de dragage. Les DPC Innovation Awards consistent en 13 catégories qui se concentrent sur les solutions de projet les plus innovatrices dans l’industrie. Jan De Nul Group a gagné le trophée dans deux catégories: ‘Innovation en Conception de Projet – Dragage en Eau Libre’ et ‘Innovation en Conception de Projet – Dragage dans l’arrière-pays’.

Projets innovatrices Couronnés
Le Trophée pour le Projet Innovateur en Eau Libre a été attribué à l’ingénierie interne et la construction de deux machines trancheuses Sunfish et Moonfish pour le projet Race Bank (R-U). Jan De Nul Group investit en continu en ses propres techniques et outils pour exécuter ses projets. Aussi, le Group a son propre département interne de Conception et d’Ingénierie.

En collaboration intense avec DONG pour le projet Race Bank, Jan De Nul a conçu et construit ses deux machines trancheuses uniques. Le Sunfish est conçu pour installer et enterrer les câbles d’exportation 220kV dans le marais à sel les premiers deux kilomètres devant la côte, pendant que le Moonfish est conçu pour enterrer le câble dans les plaines de boue du bout de la prairie offshore jusqu’au point de connexion avec le câble offshore.

Le Sunfish peut travailler à partir de la plage jusqu’à des profondeurs d’eau de 5m pour enterrer des câbles à une profondeur de 1.5m en utilisant une charrue en V et il est équipé de chenilles extra larges à faible pression au sol ; ses deux spécifications sont conçues pour minimaliser la perturbation du marais de sable à haute sensibilité environnementale. Une autre innovation pour le Sunfish est le système automatique de déploiement et de retrait du roller. Ce système permet de minimaliser, voire annuler,  le trafic de personnes ou machines de support à travers le marais de sable.

Le Moonfish reprend l’enterrement du câble et peut travailler dans des profondeurs d’eau jusqu’à 250m. Jan De Nul a conçu le Moonfish avec un système de faible pression au sol similaire à celui du  Sunfish, mais en utilisant une technique de coupage à chaînette afin de pouvoir atteindre des profondeurs jusqu’à 6m. Cette trancheuse peut travailler dans des conditions humides aussi bien que sèches, et elle est équipée d’un système intégré d’aménagement du jeu du câble pour éviter des dommages au câble au moment de l’entrée dans la trancheuse.

Les deux machines ont été conçues en vue d’une fiabilité extrême comme l’accès aux machines dans les marais ou les plaines de boue pour réparations serait très difficile.

Le Trophée pour le Projet Innovateur de dragage dans l’arrière-pays a été attribué pour l’utilisation de sédiments modifiés pour la construction d’une digue de contrôle de marée à Vlassenbroek (Belgique). Jan De Nul Group a construit deux digues de contrôle de marée de chacune 800m en utilisant des sédiments modifiés pour protéger la municipalité de Vlassenbroek contre l’inondation par la rivière. La digue fait partie du Plan Sigma, un programme flamand de protection contre des inondations le long de l’Escaut.

Envisan, la succursale environnementale de Jan De Nul Group, a élaboré une technique innovatrice pour construire le centre de la digue avec des sédiments modifiés. Cette technique a été analysée au niveau géotechnique et modelée en détail. Parallèlement, une campagne d’essai extensive a été exécutée en laboratoire pour évaluer l’aptitude de 20 additifs potentiels en diverses concentrations.Suite à ces essais, des études exploratoires ont été exécutées avec les combinaisons prometteuses, ce qui a mené à une conception finale, qui a ensuite été vérifiée par des bureaux indépendants de conception et d’ingénierie. La recherche et la conception ont donc joué un rôle primordial dans ce projet.

Les sédiments utilisés viennent de travaux de dragage sur l’Escaut entre Melle et Gentbrugge. Ils ont été apportés par voie d’eau et déchargés par un système ingénieux sur base de pompes de béton.  Les additifs ont été ajoutés près du site, avant que le matériel soit introduit dans le profil de la digue.