Rapport annuel 2017

CHIFFRE D’AFFAIRES ET RÉSULTAT

L'année 2017 n'a pas apporté le redémarrage espéré de l'économie mondiale et du climat d'investissement mondial. Le marché du dragage s’est même réduit. En outre, les bas prix du pétrole et du gaz ont maintenu le marché du pétrole et du gaz en mode économique. Le point positif est cependant la prise de conscience croissante en ce qui concerne le changement climatique et la transition énergétique. En conséquence, Jan De Nul Group connaît une activité accrue sur le marché des énergies renouvelables offshore, également en dehors de l'Europe. En plus de ses activités maritimes, Jan De Nul Group continue d'utiliser ses connaissances et son expertise sur le marché civil et environnemental. 
 
Ces évolutions de marché en 2017 ont généré un chiffre d'affaires annuel de 1 758 millions d'euros pour Jan De Nul Group. Pour la première fois, après une période de six années consécutives, le groupe reste inférieur à 2 milliards d'euros. Chose plus importante, cependant, est la rentabilité continue, voire croissante, des activités de Jan De Nul Group. L’EBITDA a affiché une hausse, passant de 339 millions d’euros en 2016 à 365 millions d’euros en 2017. Cela correspond à une marge d’EBITDA de 21 %, ce qui est conforme à l’objectif d’entreprise de Jan De Nul Group. Déduction faite des amortissements, des charges financières et des impôts, le Groupe affiche toujours un bénéfice net de 70 millions d’euros.

Le chiffre d'affaires peut être divisé en 72% d'activités de dragage et offshore, 24% d'activités civiles et 4% d'activités environnementales. Le ratio des activités sur le chiffre d'affaires est dans le droit fil par rapport aux années précédentes. 

STRUCTURE FINANCIÈRE SOLIDE

En 2017, le profil du bilan du Jan De Nul Group était encore plus solide qu'il ne l'était déjà en 2016, en atteignant un taux de solvabilité sans précédent de 75 %. Le bilan révèle aussi que le capital et les réserves du Groupe (2.823 millions d'euros) dépassent la valeur de ses actifs immobilisés (2.112 millions d’euros), même avec sa politique d'investissement continu.

Depuis 2014, Jan De Nul Group n’a plus aucune dette nette. En 2017, la situation nette de trésorerie s’est élevée à 345 millions d’euros. À la fin de l’exercice 2017, les fonds disponibles en banque et en caisse du Groupe étaient de 532 millions d’euros. Ce bilan solide résulte en grande partie des marges bénéficiaires réalisées par le Groupe et du fait que le bénéfice est complètement réservé (politique de non-paiement de dividendes).