Inauguration des nouvelles écluses du Canal de Panama

Dimanche, le 26 juin, les nouvelles écluses du canal de Panama étaient inaugurées.
Dès qu’aujourd’hui, les écluses sont opérationelles.

Le projet
Le projet pour le 3ème ensemble d’écluses consistait essentiellement en gigantesques travaux de terrassement et de bétonnage et en travaux de dragage pour une partie. Pour ce contrat, Jan De Nul a participé à 2 complexes d’écluses, l’un sur l’océan Atlantique et l’autre sur l’océan Pacifique. Grâce à ces écluses, de plus grands bateaux pourront passer par le canal de Panama. La capacité en bateaux du canal de Panama est ainsi multipliée par 2. Les 2 complexes d’écluses comprennent chacun 3 chambres d’écluse en enfilade. Au total, ce sont donc 6 chambres d’écluse qui ont été construites, chacune d’elles comparable, par ses dimensions, à l’écluse de Berendrecht dans le port d’Anvers, la plus grande au monde jusqu’à une date récente. Cette dernière a toutefois été détrônée par l’écluse de Kieldrecht, qui a été inaugurée le 11 juin et qui a aussi été construite par un consortium dont Jan De Nul SA fait partie.

Jan De Nul reste à Panama
Dans le canal de Panama, côté océan Pacifique, Jan De Nul Group a aussi décroché trois contrats dans le cours de 2015, dont un en consortium, pour la deuxième phase de l’extension du terminal de conteneurs international PSA Panama (Port of Singapore Authority). Le premier contrat partiel, attribué en avril, comprenait le terrassement sec et les travaux d’amélioration du sol pour la préparation de la poursuite de la construction d’un nouveau mur de quai. Jan De Nul était responsable de la démolition des constructions existantes, du creusement de la zone de quai, du nivellement du futur terrain portuaire, du drainage et de la consolidation du terrain. Ce contrat partiel fut réceptionné avec succès en novembre. 

Les deuxième et troisième contrats partiels s’appliquent à des travaux de dragage et de terrassement, l’aménagement de 15 hectares de nouveaux terrains portuaires et la construction d’un mur de quai d’une longueur de 800 m.

Au cours de ces travaux d’extension, le quai et le terminal de conteneurs existants devaient rester opérationnels. Il est donc très important d’exécuter l’extension par phases, afin de veiller à ne pas entraver les travaux des activités portuaires. La date de fin postulée de ces contrats est septembre 2017, mais plusieurs grandes étapes ont été prévues pour pouvoir utiliser une partie du nouveau quai dès la première moitié de 2017.

Le mois passé, Jan De Nul a également signé un contrat pour des travaux de dragage à Colon, sur l’océan Atlantique.