Jan De Nul acquiert premier contrat de construction d'écluse aux Pay-Bas

La société de projet (SPC) Sas van Vreeswijk a atteint la clôture financière du projet PPS ‘Construction 3ème chambre d’écluse de Princesse Béatrix et élargissement du canal du Lek’. Sas van Vreeswijk est un consortium entre TDP NV (en collaboration avec les sociétés d’investissement TINC et DG Infra Yield), BESIX Group NV, RebelValley B.V., Heijmans Nederland B.V. et Jan De Nul NV. La clôture financière constitue une étape importante pour le projet qui a une valeur actuelle nette (van) d’environ 133 millions d’euros.

Le projet a un besoin de financement d’environ 184 millions d’euros. En plus des fonds propres injectés par les actionnaires, la Banque BNG, la Dekabank et la banque KBC injectent les fonds de tiers. La Banque BNG sert aussi d’agent des financiers. Le 15 janvier 2016, le contrat DBFM a déjà été signé par Rijkswaterstaat (l’Organisation Nationale de l’Eau) et Sas van Vreeswijk.

Les travaux à l’écluse de Princesse Béatrix et l’élargissement du canal du Lek seront achevés en 2019

Avec ce projet, Rijkswaterstaat veut améliorer le passage sur le canal du Lek à la hauteur de Nieuwegein et réduire les temps d’attente pour les bateaux fluviaux à l’écluse de Princesse Béatrix. Le projet comprend entre autres la réalisation d’une troisième chambre d’écluse, la rénovation des deux chambres d’écluse existantes, l’élargissement du canal du Lek et la construction d’avant-ports et de postes d’amarrage supplémentaires dans le canal. Le canal du Lek, dans lequel se trouve l’écluse de Princesse Béatrix, relie le Canal Amsterdam-Rhin au Lek et est une voie navigable importante entre les ports de Rotterdam et d’Amsterdam. L’achèvement des travaux de construction est prévu en 2019. Après, une période d’entretien de 27 années commencera.

Sas van Vreeswijk

La société de projet a choisi le nom Sas van Vreeswijk pour souligner les liens historiques entre écluses, mariniers et habitants aux environs. En effet, le village de Vreeswijk est né par la grâce de l’écluse, là où le Vaartse Rijn débouche sur le Lek, et constituait à ce temps-là le raccordement de la ville d’Utrecht au Lek. A la fin du 19ème siècle, l’écluse Koninginnesluis fut construite et puis en 1938 l’écluse Béatrix. Ainsi, le village a toujours été lié à la navigation et aux écluses. Sas est une référence ludique à la part belge dans le consortium; ‘sas’ est un terme qui est encore souvent utilisé en flamand pour référer à une écluse ou une chambre d’écluse.

Conseillers

Les conseillers de Sas van Vreeswijk lors de la clôture financière étaient entre autres : Rebel (conseiller financier du consortium), Clifford Chance (conseiller juridique du consortium), Allen & Overy (conseiller juridique des financiers), Steer Davies Gleave (conseiller technique des financiers), Marsh (conseiller en assurances du consortium et des financiers), Mazars (modèle d’audit, conseiller fiscal). Rijkswaterstaat a, entre autres, été conseillé par: PwC (conseiller financier) et Pels Rijcken & Droogleever Fortuijn (conseiller juridique).