Jan De Nul commande les Alizés

Jan De Nul renforce sa position sur le marché de l'énergie offshore grâce à un deuxième navire de nouvelle génération pour l'installation offshore

Six mois seulement après l'investissement dans le navire d'installation offshore Voltaire, Jan De Nul Group commande le navire-grue pour installation flottante Les Alizés au chantier naval CMHI Haimen en Chine. 

Avec le Voltaire, cette acquisition appartient à la catégorie des navires d'installation offshore capables de construire la dernière génération de parcs éoliens en mer. Les Alizés est équipé d'une grue d'une capacité de levage de 5 000 tonnes et d'une hauteur de levage tout aussi impressionnante. Le navire sera prêt en 2022.

Les Alizés sera principalement utilisé pour la construction de parcs éoliens offshore, mais avec son impressionnante grue, il est également parfaitement adapté au démantèlement des plates-formes pétrolières et gazières en mer. 

Grâce à ses dimensions et à ses impressionnantes capacités de levage et de chargement, Les Alizés pourra transporter et installer plusieurs des plus grandes et plus lourdes fondations d'éoliennes vers le site d'installation en mer en un seul trajet. De plus, il s'agit d'un navire grue flottant, ce qui lui permettra de poser des fondations dans des eaux plus profondes et dans des sols plus difficiles. 

Cet investissement est une réponse à la tendance mondiale, dans le secteur de l'énergie éolienne offshore, à concevoir et à installer des éoliennes de plus en plus grandes. Cette dernière génération de turbines peut atteindre plus de 270 mètres de haut et repose sur des fondations jusqu’à 2 500 tonnes, avec des pales pouvant atteindre 120 mètres de long. Les navires d'installation offshore, actuellement disponibles sur le marché, éprouvent les plus grandes difficultés à installer ces nouvelles turbines et leurs lourdes fondations avec leurs énormes dimensions et hauteurs d'installation.

Philippe Hutse, Directeur Offshore de Jan De Nul Group, explique : « Nous continuons à investir dans l'avenir des énergies renouvelables en mer. En commandant Les Alizés aujourd'hui, à partir de 2022, nous aurons non pas un mais deux navires d'installation offshore qui seront en mesure d'installer la toute dernière génération de parcs éoliens offshore. C'est ainsi que nous offrons à nos clients la méthode d'installation la plus efficace. De plus, nous finançons cet investissement en même temps que notre Voltaire au moyen d'un prêt vert grâce à la technologie verte à bord du navire. Lors de la phase de conception, comme c'est le cas pour tous nos nouveaux navires, nous avons réfléchi très attentivement à l'impact environnemental et aux solutions pour minimiser cet impact. »

Peter De Pooter, Manager Offshore Renewables chez Jan De Nul Group : « La commande de notre Voltaire a été une première étape dans notre stratégie pour installer la dernière génération d’éoliennes offshore. Avec Les Alizés, nous voulons renforcer encore plus notre vision et notre foi en l'avenir de l'énergie éolienne offshore. Nous voulons être un acteur important et permanent dans ce secteur et c'est pourquoi nous investissons dans le développement de notre département éolien offshore. »

Le navire sera construit dans un chantier naval de China Merchants Industry Holdings Co. Ltd. de Haimen, Nantong City, Chine. En tant que filiale de China Merchants Group, ce chantier naval a fait ses preuves dans la fourniture d'installations maritimes et offshore, ce qui donne à Jan De Nul Group une confiance suffisante pour attribuer ce contrat à CMIH.

Capacité de levage et de chargement impressionnantes

Les Alizés est spécialement conçu pour le chargement, le transport, le levage et l'installation de fondations d'éoliennes offshore. Les principales caractéristiques sont une grue principale de 5.000 tonnes, une capacité de charge de 61.000 tonnes et une surface de pont de 9.300 m². Avec ces caractéristiques, Les Alizés peut facilement transporter plusieurs fondations les plus impressionnantes en une seule charge jusqu'au lieu d'installation en mer, ce qui a également un impact direct et positif sur la planification, la consommation de carburant et les émissions. 

Contrairement au Voltaire, Les Alizés n'a pas quatre pôles pour se soulever au-dessus de la surface de la mer. Il s'agit d'un navire grue flottant, ce qui présente l'avantage de ne pas dépendre de la profondeur de l'eau et de l'état du fond marin. Les Alizés est équipé d'un système DP2 haute performance.

Technologies vertes et innovations à bord 

Lors de la conception du navire, Jan De Nul Group a pris en compte l'impact environnemental du navire. Jan De Nul s'attaque aux défis environnementaux en se concentrant sur la réduction de l'empreinte de ses activités, en particulier sur la qualité de l'eau et de l'air et sur le climat. La pollution atmosphérique est l'une des plus grandes menaces pour la santé publique. Les activités de construction en mer sont généralement situées à proximité des côtes, des ports plus ou moins grands et des zones densément peuplées. Le groupe est conscient que, quel que soit le choix du carburant ou de la technologie du moteur, les gaz d'échappement doivent toujours être filtrés.

En tant que l'un des principaux acteurs mondiaux de l'ingénierie hydraulique, Jan De Nul Group fait œuvre de pionnier dans le domaine du traitement de ces émissions. La dernière génération de navires de Jan De Nul est équipée d'une technologie de filtration des gaz d'échappement conforme aux strictes directives européennes EURO STAGE V pour les émissions sur terre et dans les eaux intérieures. Tout comme Les Alizés. 

Le système hautement perfectionné de double filtre d'échappement élimine jusqu'à 99 % des nanoparticules des émissions grâce à un filtre à particules diesel (DPF) et un système de réduction catalytique sélective (SCR) pour la réduction considérable du NOx.

Les Alizés et le Voltaire commandés en début d'année seront les premiers navires d'installation en état de navigabilité au monde avec des émissions extrêmement faibles (Ultra-Low Emission Vessel ou ULEv en abrégé).

Le navire recevra également un label Cleanship NDO7 et un label Green Passport EU. La première étiquette confirme que le navire contrôle et minimise les eaux usées et tous les autres déchets résiduels. Le deuxième label signifie que tous les matériaux et substances dangereuses sont cartographiés pendant la phase de construction afin de promouvoir le recyclage du navire par la suite.  Les deux certificats sont délivrés par une agence spécialisée externe.

Le nom ‘Les Alizés’

Le navire-grue d'installation en mer Les Alizés tient son nom du mot français ‘alizé’. Les alizés sont des vents réguliers des régions intertropicales (entre 23°27 nord et 23°27 sud), soufflant d'est en ouest.

Le choix de ce nom s'explique par le fait que, depuis des siècles, le commerce outre-mer s'est fait au moyen de voiliers performants. Sans moteur ni aucune forme de propulsion, les commerçants ont réussi à naviguer à travers le monde grâce à leur connaissance approfondie de la nature, des saisons et des vents réguliers, appelés alizés. Ils ont utilisé les forces de la nature comme source d'énergie... renouvelable dans le sens le plus pur du terme. 

Le monde d'aujourd'hui revient aux énergies renouvelables. Les Alizés sera au service des énergies renouvelables offshore, rappelant les défis auxquels les voiliers ont dû faire face dans le passé. 

Une première pour Jan De Nul Group et la banque KBC

Le 5 juillet 2019, Jan De Nul Group a conclu un accord « de prêt vert» avec un consortium de cinq banques, dirigé par KBC Banque, pour le financement des deux investissements. Le consortium de cinq banques est composé de KBC Bank, BNP Paribas Fortis, ING Luxembourg, Rabobank et Belfius Bank.

Cette transaction est une étape importante et une première pour Jan De Nul Group et KBC Banque. Pour Jan De Nul Group, il s’agit du premier crédit vert et pour KBC du premier crédit vert syndiqué dans le secteur maritime.  Un prêt vert doit être utilisé dans son intégralité pour financer des projets verts. 

Paul Lievens, CFO de Jan De Nul Group: "Nous sommes fiers de pouvoir souscrire notre premier prêt vert. Cela financera nos deux nouveaux navires, Voltaire et Les Alizés, qui seront principalement utilisés pour l'installation et la maintenance de parcs éoliens en mer. Nous répondons ainsi à la demande mondiale croissante d'énergie verte et à la croissance du marché offshore."

Luc Popelier, CEO Division International Markets KBC Groupe complète : "KBC est fière d'avoir pu assister Jan De Nul en tant que coordinateur et coordinateur de la durabilité, dans le développement de ce crédit vert syndiqué. Nous nous sommes appuyés sur nos connaissances et notre expérience en matière d'obligations vertes pour structurer et coordonner ce prêt syndiqué vert. KBC a également été responsable, entre autres, de l'élaboration du Green Financing Framework, qui décrit les critères que ces navires durables doivent remplir pour être éligibles au prêt vert. Lors de la phase de conception, Jan De Nul a réfléchi très attentivement à l'impact environnemental et aux solutions permettant de minimiser cet impact. C'est un bon exemple de la manière dont nous gérons le financement durable et contribuons activement aux défis environnementaux".

Le Voltaire a été commandé début avril 2019 et sera livré en avril 2022. Le Voltaire est le troisième navire d'installation jack-up du Groupe Jan De Nul. Grâce à sa grue principale d'une capacité de levage de plus de 3 000 tonnes, cette plateforme élévatrice peut aider le secteur des énergies renouvelables à construire la nouvelle génération de parcs éoliens en mer. Le Voltaire peut également être utilisé pour l'industrie pétrolière et gazière offshore ainsi que pour le démantèlement d'installations offshore.

Le fait que les deux navires travailleront principalement pour le secteur des énergies renouvelables et soient équipés d'un système avancé de traitement des émissions garantit que cet investissement était éligible au prêt vert.

Engagement collectif en faveur du climat 

Le prêt vert a été structuré conformément aux "principes du prêt vert" tels qu'ils ont été élaborés par l'Association du marché du crédit (Loan Market Association, l'association sectorielle au sein de laquelle les banques, les avocats et autres acteurs financiers sont représentés) dans le but de promouvoir les investissements dans des projets verts en fournissant aux banques et aux entreprises des directives sur les caractéristiques du prêt vert.

Wim Eraly, Directeur Général Corporate Banking division KBC Belgique complète : "L'impact du réchauffement climatique est l'un des plus grands défis de notre société. KBC Groupe prend à cœur son rôle sociétal, notamment en engageant des discussions avec nos clients corporate et en les aidant à accompagner leur transition vers une économie plus verte.  KBC Groupe a déjà souscrit à l'Engagement Collectif pour l'Action Climatique et s'engage ainsi, en collaboration avec nos clients, à apporter une contribution concrète et tangible à court terme de ses activités de base, non seulement en tant que banque, mais aussi en tant qu'assureur et gestionnaire de fortune. Cette transaction pour Jan De Nul est un autre exemple fort du rôle de pionnier que nous jouons dans la transition vers une société plus durable." 

Le marché du financement durable connaît une forte croissance 

Depuis 2017, le marché du financement durable connaît une croissance rapide, porté par la zone EMEA. Cette tendance se poursuit en 2019 avec une augmentation de 47 % au premier semestre de 2019 par rapport à la même période l'an dernier. 

Toutefois, sur le marché du financement durable, la part la plus importante (84 %) est constituée de prêts dits liés à la durabilité, dont les conditions dépendent en partie des performances de l'emprunteur en termes de durabilité.

Les prêts verts eux-mêmes représentent une minorité du marché total (16 %), car ces prêts verts appliquent des critères plus stricts. Un prêt vert doit être utilisé entièrement pour financer des projets verts. 

Vidéos à télécharger

Vidéos sur Les Alizés et sur les navires à émissions ultra-faibles de Jan De Nul Group:
https://share.jandenul.com/?ShareToken=3E55DE74D2172D5176F8641537E90C43622BD664

Vidéo sur les activités offshore de Jan De Nul Group:
https://share.jandenul.com/?ShareToken=3890927031D12B392DF6C74457D615EB011CC5A1