Jan De Nul est le troisième employeur le plus attrayant en Belgique

L’étudiant belge considère Jan De Nul comme employeur potentiel, ça c’est clair. Une étude nationale du bureau d’études international Universum démontre que Jan De Nul Group est le troisième employeur le plus attrayant de la Belgique (après Google et Microsoft, et devant BASF et BMW Group), au sein du secteur des sciences de l’ingénieur, des sciences physiques et de l’IT.

Au total 7 525 étudiants et 20 universités et écoles supérieures en 103 différentes orientations ont été enquêtés sur les employeurs potentiels des secteurs B2B/B2C, Sciences de l’ingénieur/Sciences physiques/IT, Sciences humaines/Arts libres/Enseignement, Soins de santé/Médecine et Droits. Il est remarquable que Jan De Nul Group se trouve dans le top 50 de chaque catégorie.

Les résultats de cette étude sont fondés sur les impressions et les opinions des étudiants. C’est le résultat des efforts menés par les entreprises pour investir dans leur marque et ‘employer branding’. Jan De Nul Group aussi reconnait cette nécessité et a beaucoup investi dans des campagnes de ressources humaines entre collègues et dans la presse ces dernières années. Entre autres les cartoons de Kamagurka ont stimulé les étudiants et les employés potentiels de venir solliciter chez Jan De Nul pour une fonction stimulante au bureau, à bord ou à l’étranger.

Annexe: Les résultats de l’étude

La sécurité de l’emploi avant tout

Même dans des temps de stagnation économique Jan De Nul Group reste ‘top of mind’. Le groupe continue à s’étendre et à embaucher, ce qui donne un signal clair au marché de l’emploi. Le candidat est attiré par la sécurité de l’emploi au sein du groupe.

Une équipe d’environ 7 000 employés de par le monde est à la base du succès de Jan De Nul Group. Ce joueur international avec la culture directe ‘no-nonsense’ d’une vraie entreprise familiale offre un éventail particulièrement large d’emplois pour des gens qui ne reculent pas devant une carrière ambitieuse. Pas de structure d’entreprise rigide avec une hiérarchie à surmonter péniblement, mais une grande responsabilité depuis le début et des opportunités de carrières intéressantes, c’est ça qui attire beaucoup de gens. Pour le moment, il y a quelque 100 postes vacants pour toutes sortes de profils.