Jan De Nul Group a exécuté 33,4% de tous les travaux du Canal de Suez

Le jeudi 6 août, le nouveau Canal de Suez en Égypte est officiellement ouvert. Un projet dont Jan De Nul Group a réalisé pas moins d’un tiers. “Et nous en sommes très fiers,” explique J.P.J. De Nul. “Il s’agit vraiment d’un ouvrage emblématique. Il appartient à la même catégorie que Palm Island à Dubaï et Chek Lap Kok à Hong Kong. En moins d’un an environ 250 millions m³ ont été dragués, dont. 33,4% par nous. Un exploit inégalé.”

Le projet constituait un défi du fait de son ampleur, mais absolument aussi en raison du délai d’exécution tellement court. Réaliser un tel projet en moins de douze mois, c’est du jamais vu.

“Pour nous, en tant que dragueurs, la seule possibilité de réaliser ce projet, c’était de s’allier,” poursuit J.P.J. De Nul. “Au total, six dragueurs ont participé à ce projet, répartis entre deux consortiums. Mais le poids lourd du dragage, c’était nous, sans conteste. Il est tout à fait logique que Jan De Nul Group prenne la majeure partie des travaux de dragage pour son compte. Grâce à la grande vague d’investissements que nous avons connue ces dix dernières années, nous disposons de la flotte de dragues à désagrégateur la plus grande et la plus puissante au monde. Comme le fond est composé en grande partie de sable compacté, avec à certains endroits également de l’argile rigide, c’est précisément de ce type de navire dont nous avions besoin pour ces travaux.”

 

Route maritime la plus courte
Le Canal de Suez est la route maritime la plus courte entre l’Europe et l’Asie, d’une longueur d’environ 170 km. Pour augmenter la capacité du canal et accroître l’activité industrielle de la région, le canal a été dédoublé sur une longueur de  50 km. La distance sur laquelle les navires peuvent se croiser devient donc considérablement plus longue, ce qui réduit les temps d’attente. Les travaux ont été subdivisés en 5 lots et adjugés à deux consortiums. Le consortium dont faisait partie Jan De Nul Group a exécuté les lots 2 à 5, ce qui représente 200 millions m³ sur les 250 millions m³. L’autre consortium a fait le reste.

Pour ce projet, Jan De Nul Group a mobilisé sept dragues à désagrégateur, à savoir les J.F.J. De Nul, Hondius, Kaerius, Fernão de Magalhães, Ibn Battuta, Leonardo da Vinci et Zheng He. Ensemble, les dragues à désagrégateur ont une puissance diesel installée totale de 134.720 kW.
L’effectif employé a atteint 2.000 personnes, dont environ la moitié étaient des employés locaux et l’autre moitié des Européens.