Jan De Nul Group investit dans des navires révolutionnaires

Jan De Nul Group continue à développer son programme d’investissements pour les dragues autoporteuses à élindes traînantes. En mars, on a déjà contracté un investissement de trois dragues autoporteuses, ayant une capacité du puits de 3.500 m³. En plus, on a récemment commandé une drague autoporteuse avec une capacité du puits de 6.000 m³, y compris l’option pour son navire jumeau. Toutes ses dragues seront équipées de systèmes de traitement des gaz d'échappement, ce qui est révolutionnaire dans le secteur du dragage. 

“Avec cet investissement, nous dépassons les normes européennes d'émission les plus strictes. Nous fixons donc une tendance dans le secteur du dragage” dit Robby De Backer, chef du département de construction des navires.

Jan De Nul Group investit consciemment dans l'optimisation des moteurs gasoil et dans un traitement fortement amélioré des gaz de combustion. Les émissions sont inférieures ou égales à celles des moteurs GNL à deux carburants, sans les émissions nocives du gaz à effet de serre méthane, qui sont inhérentes à la technologie GNL.

 

SPECIFICATIONS TECHNIQUES

 

Capacité du puits

6,000 m³

Port en lourd

9,880 tonnes

Longueur hors tout

111.7 m

Largeur

24.6 m

Profondeur de dragage maximum

35.0 m

Diamètre du tuyau d’aspiration

1,000 mm

Vitesse

12.5 kn

Pompes (d’aspiration)

1,500 kW

Pompes (refoulement à terre)

4,000 kW

Puissance diesel totale installée

7,700 kW