Jan De Nul lance le projet de Changhua

Jan De Nul Group a commencé les travaux de construction du parc éolien de Changhua au large de la côte taïwanaise. Le contrat a été signé à Taipei le 30 avril 2018 et constitue le premier projet éolien offshore en Europe pour Jan De Nul.

Dans une première phase, les câbles terrestres sont installés. Le premier coup de pelle a eu lieu le 25 août 2018 en présence du client, Taiwan Power Company, d'acteurs locaux et de représentants du consortium Jan De Nul-Hitachi.

Les câbles terrestres sont posés dans une canalisation souterraine de 13 kilomètres et servent à relier le poste existant avec l’interface de câble près de la côte. Au cours de 2020, les câbles sous-marins seront branchés sur cette interface afin de connecter le parc éolien en mer au continent.

Les travaux d'installation des câbles terrestres prendront 20 mois.

Le parc éolien de Changhua

Le contrat pour la construction du parc éolien de Changhua a été attribué au consortium Jan De Nul-Hitachi le 30 avril 2018. Au total, 21 éoliennes en mer d’une capacité individuelle de 5,2 MW seront installées devant le côte de Fangyuan au Taïwan. 

Dans le projet, Jan De Nul sera responsable de la conception, de la fabrication et de l’installation des fondations, de l’installation des turbines éoliennes, de la fourniture et de l’installation des câbles en mer et à terre, ainsi que de la mise à niveau de la sous-station électrique. Hitachi sera chargé de la fabrication, de l’assemblage, de l’exploitation et de l’entretien (O&M) des turbines éoliennes offshore à rotor sous le vent. Une particularité de la conception, c’est que les fondations sont conçues pour résister à des vagues et vents cycloniques, et à la charge de tremblements de terre.

La fabrication des turbines éoliennes est prévue principalement dans le courant de 2019 pour une installation début 2020. On prévoit le début des essais de l’équipement en été 2020, et l’achèvement est prévu pour fin décembre de la même année.