Premier grand projet d’installation d’ombilicaux : une réussite pour Jan De Nul

C’est avec succès que Jan De Nul Group a complété l’installation et l’enfouissement de deux ombilicaux principaux pour l’exploitation de nouveaux gisements gaziers dans les concessions de l’ouest du delta du Nil, situées dans la zone nord d’Alexandrie (Égypte).

Spécialement pour ce projet, Jan De Nul Group a reconfiguré son navire polyvalent Willem de Vlamingh en un navire d’installation d’ombilicaux. Les deux ombilicaux, d’une longueur totale de 69 km, ont été embarqués en Norvège en mai 2018 et transportés en Égypte. La campagne d’installation complexe commençait par une approche côtière de 3 km pour laquelle le Willem de Vlamingh opérait dans des eaux d’une profondeur de seulement 7 mètres. L’opération a été bouclée avec succès au début du mois d’août 2018, avec l’installation précise de l’assemblage de terminaison à une profondeur de 600 mètres.

Afin de protéger les ombilicaux, les opérations d’installation et d’enfouissement ont été réalisées en parallèle : le Willem de Vlamingh a installé l’ombilical sur le fond marin, immédiatement suivi de l’Isaac Newton pour un enfouissement simultané de l’ombilical en utilisant la méthode du jet d’eau à haute pression.

Wouter Vermeersch, Responsable Câbles et Ombilicaux auprès de Jan De Nul Group : “Nous sommes très fiers d’avoir réalisé cette campagne d’installation d’ombilicaux. Une fois de plus, elle démontre notre approche flexible et notre expertise dans plusieurs domaines opérationnels, à la fois à terre, près des côtes et en mer. Nos collaborateurs et membres d’équipage sur place ont exécuté un boulot de grande précision dans des conditions difficiles.”

David Down, Chef de Projet auprès de Subsea7 (client): ” La réussite, en toute sécurité, de l’installation des ombilicaux principaux par Jan De Nul Group représente un jalon important dans notre projet. L’expertise technique et l’approche collaborative de Jan De Nul a assuré la réussite de cette phase, malgré la complexité associée à l’approche côtière et aux opérations en eaux peu profondes.”

Vidéo du projet: https://www.youtube.com/watch?v=Afc181fJoPs