VT

Équipé d'une grue et de jambes

Un mètre de plus que la Tour Eiffel. C'est la hauteur à laquelle notre tout nouveau navire d'installation autoélévateur offshore Voltaire peut s’élever. Et c'est nécessaire : le navire est conçu pour installer les éoliennes offshore du futur, avec des turbines de plus de 270 mètres de haut et des pales de 120 mètres de long. Size matters !

Le Voltaire est spécialement conçu pour transporter, hisser et installer des éoliennes offshore, des pièces de transition et des fondations.

Pour ces travaux de levage, le navire est équipé d'une grue principale de plus de 3 000 tonnes, un géant qui vient d'être installé à bord sur le chantier naval en Chine.

Avec une base de grue de 1 800 tonnes, une longueur de flèche de 140 mètres et un poids de 800 tonnes, il s'agit de la plus grande grue encerclant la jambe jamais construite. La grue utilisera un connecteur rapide universel (UQC) permettant une prise de charge rapide et sans interaction manuelle, c'est-à-dire de manière entièrement automatisée. Un grand pas en avant pour un travail plus sûr !

Les pieds permettant au Voltaire de se soulever au-dessus de la surface de l'eau sont également en cours de montage à bord. La première partie des pieds a été installée juste avant la mise à l'eau, fin janvier. Nous augmentons maintenant progressivement leur hauteur jusqu'à ce qu'ils atteignent leurs 131,5 mètres.

 

Les deux pieds au cœur de la transition énergétique

Avec ces dimensions et possibilités sans précédent, le Voltaire est un maillon important pour l'avenir du secteur des énergies renouvelables. Cet avenir est dirigé par une transition énergétique mondiale et un impact minimal sur le climat. C'est pourquoi Jan De Nul équipe sa dernière génération de navires d'un double système de filtration de gaz d'échappement qui élimine jusqu'à 99 % des émission de nanoparticules. Donc, un navire avec des émissions extrêmement faibles !

News

Voltaire

En construction
Capacité de la grue:
plus de 3 000 t