La polyvalence assure des résultats stables

La diversification des activités contribue à la solidité des chiffres financiers

En 2020, Jan De Nul Group est parvenu à réaliser un chiffre d’affaires annuel de plus de 1,9 milliards d’euros. L’EBITDA s’élève à 344 millions d’euros, soit 18% du chiffre d’affaires, une performance dans le peloton de tête du secteur. C’est le résultat des efforts de Jan De Nul Group visant l’excellence opérationnelle. Jan De Nul Group continue à se distinguer par son profil bilantaire ultrasolide, avec des fonds propres de plus de 2,9 milliards d’euros, produisant une solvabilité sans précédent de pas moins de 72%. En outre, le groupe se repose sur une position de liquidité importante avec un excédent de liquidité net de 279 millions d’euros.

2020 était une année remplie de défis inattendus. En raison de la COVID-19, tout le monde a dû faire de son mieux pour faire face à ces circonstances épuisantes. Les mesures de confinement, le travail à domicile, les restrictions de voyage, tout cela a eu un impact important sur l’organisation de l’acteur mondial qu’est Jan De Nul Group. Grâce à la polyvalence du groupe et de ses collaborateurs, l’entreprise a toutefois clôturé l’exercice 2020 avec des résultats financiers sains.

En raison de la pandémie, la reprise attendue du marché international du dragage a été ralentie en 2020. Toutefois, le segment offshore a tourné à plein régime. Le marché de l’énergie renouvelable offshore poursuit sa croissance à un rythme accéléré et les perspectives sont prometteuses. En effet, le marché n’est plus limité à l’Europe : en 2020, Jan De Nul Group a également construit des parcs d’éoliennes à Taiwan et aux États-Unis. Les activités de génie civil du groupe se maintiennent parfaitement grâce à un marché de l’immobilier solide, en combinaison avec quelques projets importants sur le marché des infrastructures. La division environnementale, la branche d’activités la plus petite de Jan De Nul Group, maintient sa performance stable.

En 2020, Jan De Nul Group est parvenu à réaliser un chiffre d’affaires annuel de plus de 1,9 milliards d’euros. L’EBITDA s’élève à 344 millions d’euros, soit 18% du chiffre d’affaires, une performance dans le peloton de tête du secteur. C’est le résultat des efforts de Jan De Nul Group visant l’excellence opérationnelle. Jan De Nul Group continue à se distinguer par son profil bilantaire ultrasolide, avec des fonds propres de plus de 2,9 milliards d’euros, produisant une solvabilité sans précédent de pas moins de 72%. En outre, le groupe se repose sur une position de liquidité importante avec un excédent de liquidité net de 279 millions d’euros.

En outre, Jan De Nul Group maintient sa réputation en tant qu’investisseur solide. En 2020, la drague porteuse à élindes traînantes de 6 000 m³, Ortelius, a rejoint la flotte, ainsi que la drague à désagrégateur Willem van Rubroeck, la drague à désagrégateur la plus puissante de la flotte de Jan De Nul. En janvier 2021, la drague porteuse à élindes traînantes de 18 000 m³, Galileo Galilei, s’y est encore ajoutée.

En décembre 2020, pour renforcer la flotte offshore, Jan De Nul Group a fait l’acquisition du navire câblier Connector, et entre-temps, la construction des navires Voltaire et Les Alizés se poursuit également. Le Voltaire pourra installer des éoliennes d’une hauteur de 270 mètres, unique sur le marché. Les Alizés sera un navire à grue pour installations flottantes qui sera équipé d’une grue principale d’une capacité de levage de 5.000 tonnes et d’une hauteur de levage tout aussi impressionnante. La mise à l’eau des deux navires est prévue pour 2022.

Jan De Nul Group garde donc un cap constant avec une position financière saine et des investissements ciblés. Cela porte ses fruits et se traduit par un carnet de commandes de 3,2 milliards d’euros fin 2020.

GHDC

Solvabilité supérieure et niveau d'endettement net zéro

Au cours de l’exercice 2020, Jan De Nul Group a maintenu sa position de solvabilité élevée avec un ratio capitaux propres/actif total sans précédent de 72 %. Les fonds propres ont augmenté de 2.941 millions d’euros en 2019 à 2.950 millions d’euros en 2020, grâce au maintien de sa politique de réservation totale des bénéfices.

Depuis 2014, Jan De Nul Group a un niveau d’endettement net zéro. Il s’agit d’une position assez unique, grâce à l’ADN fortement axé sur l’investissement dans le groupe. En effet, Jan De Nul Group investit de façon significative et stratégique dans sa flotte offshore, avec la construction du navire d’installation autoélévateur Voltaire et du navire à grue Les Alizés. La position de liquidité nette fin 2020 était de 279 millions d’euros. Ce profil bilantaire solide est un des grands atouts de Jan De Nul Group dans le cadre de la volatilité économique, des investissements futurs et de la force concurrentielle.

Kreta

Répartition géographique du chiffre d'affaires

Bien que le monde entier soit son marché, Jan De Nul Group conserve une forte présence en Europe : en 2020, le groupe a réalisé 38% de son chiffre d’affaires sur le continent européen. Toutefois les activités du groupe enregistrent la croissance la plus rapide dans les régions Asie et Moyen-Orient. La part de ces régions dans le chiffre d’affaires est en hausse de 18% en 2018 à 27% en 2019 et 37% en 2020. Cette hausse est poussée par la construction de trois parcs d’éoliennes offshore importants à Taiwan. En outre, en 2020, Jan De Nul Group était actif sur le marché américain (13%) et africain (12%).

Fujairah

Portefeuille de commandes stable à 3,2 milliards d'euros

Les clients continuent à apprécier énormément la diversité de l’expertise de Jan De Nul Group. Cela se traduit par un carnet de commandes à 3,2 milliards d’euros fin 2020.

En 2020, la division dragage de Jan De Nul Group a assuré l’approfondissement et l’élargissement de l’Elbe à Hambourg, en Allemagne. En Afrique, Jan De Nul Group était entre autres actif dans des projets de grande envergure pour la protection des côtes tel qu’au Bénin, où l’entreprise a assuré la conception et la construction d’un brise-lame sous-marin. Après la construction du môle sous-marin, les dragues porteuses à élindes traînantes de Jan De Nul Group ont remblayé les plages touchées avec du sable dragué. Ces travaux ont été terminés en 2021. Au Moyen-Orient, Jan De Nul Group a travaillé au Dibba Bulk Handling Terminal, effectuant des travaux de dragage dans le chenal et dans le bassin portuaire, ainsi que dans le port de pêche, et a réalisé des infrastructures portuaires. En Asie, Jan De Nul Group a effectué des travaux de dragage d’entretien dans le port de Mailiao, à Taiwan. En Amérique latine, Jan De Nul Group assure également l’entretien et l’exploitation du chenal d’accès du port de Guayaquil, en Équateur, dans le cadre d’un contrat de concession de 25 ans.

La division offshore était de nouveau impliquée dans la construction de plusieurs projets de parcs d’éoliennes offshore, en Europe et au-delà. En Belgique, Jan De Nul Group a réalisé Northwester 2, en Allemagne le parc d’éoliennes Trianel. En dehors de l’Europe, et en particulier à Taiwan, Jan De Nul Group est responsable de la livraison, du transport et de l’installation des fondations, câbles et turbines éoliennes pour 21 turbines Hitachi de 5,2 MW pour le parc d’éoliennes offshore de Changhua. À Taiwan, encore, Jan De Nul Group exécute le contrat EPCI relatif à la conception, au transport et à l’installation de 47 fondations, 4 câbles d’exportation et 47 câbles d’interconnexion pour le parc d’éoliennes Formosa 2, et ce bien entendu après la réalisation antérieure réussie du projet Formosa 1 Phase 2. En 2020, l’entreprise a également installé deux turbines éoliennes offshore aux États-Unis.

La division offshore a en outre effectué des services offshore généraux, tels que la construction d’un atterrage en Italie et en Albanie pour un pipeline sous-marin trans-Adriatique, mais aussi des travaux d’enrochement pour la construction du terminal GNL de Tortue au Sénégal Mauritanie. En Grèce, Jan De Nul Group a installé à grande profondeur un câble sous-marin d’une longueur de 135 kilomètres pour relier la Crète à la Grèce continentale.

Programme d'investissement important dans une flotte polyvalente

Jan De Nul Group maintient son programme d'investissement actuel afin de garder sa flotte moderne et polyvalente constamment à jour. Il accorde une attention particulière aux technologies respectueuses du climat. De plus, en se concentrant résolument sur les projets d’énergie offshore de demain, Jan De Nul Group investit stratégiquement dans sa flotte spécialisée pour le marché de l’énergie offshore.

Annual Report 2020

Type: pdf
File size: 9.84MB

Financial Report 2020

Type: pdf
File size: 2.04MB

Project list 2020

Type: pdf
File size: 1.96MB